L’art de la haute joaillerie

Toute l’audace de la création de Van Cleef & Arpels
est mise en lumière dans la nef des Arts Décoratifs
à travers plus de 400 bijoux, qui font la renommée
de la Maison française de haute joaillerie depuis 1906.

Clip Chrysanthème, Paris 1937

Or, platine, diamants taille baguette, Serti Mystérieux rubis
Collection Van Cleef & Arpels

Années 1920

L’Art nouveau cède la place aux lignes épurées de l’Art déco. Dans la joaillerie, la flore et la faune s’éclipsent au profit de jeux et d’imbrications géométriques.
Les civilisations lointaines – l’Orient et plus particulièrement l’Égypte, la Chine et le Japon – sont également une source d’inspiration pour les dessinateurs de bijoux. Les créations Van Cleef & Arpels mêlent toutes ces influences, parallèlement aux thèmes naturalistes qui perdurent.

Nécessaire Roses, 1926

Rubis, émeraudes et diamants jaunes
taille suiffée, jade, émail
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

Années 1930

Les efforts de la maison sont couronnés de succès à l’Exposition coloniale de 1931 avec des bijoux volumineux et à forte connotation exotique. Durant cette période, des réalisations nouvelles contribuent à asseoir définitivement la notoriété et le style de Van Cleef & Arpels : la Minaudière, qui remplace le sac du soir, et le Serti mystérieux, véritable prouesse technique qui rend invisible la monture.

Clip Pivoine, 1937

Or, platine, diamants tailles brillant et baguette,
Serti Mystérieux rubis et rubis
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

L'atelier Langlois

Le 1er juillet 1932, la maison signe un contrat d’exclusivité avec l’atelier Alfred Langlois, qui compte alors une quinzaine d’artisans boîtiers. L’année suivante, le 29 août 1933, elle insculpe son premier poinçon – les initiales « VCA » et le symbole de la colonne Vendôme dans un losange horizontal –, et s’inscrit comme joaillier et fabricant de doublé or aminé. Ces données témoignent de l’étroite collaboration entre Van Cleef & Arpels et l’atelier Langlois, qui devient désormais l’atelier de fabrication de la Maison.

Pancarte d’un clip double Feuille de houx, 1936

Pigment et encre sur carte
Archives Van Cleef & Arpels

En savoir plus

Années 1940

L’immédiat après-guerre voit une relance des maisons de luxe, un retour à la frivolité, tandis que couture et bijouterie se rapprochent : apparaissent alors des motifs liés au textile (noeuds, dentelle, tulle, passementerie…), très en vogue jusque dans les années 1950.

Clip nœud dentelle, 1945

Or, platine, diamants taille brillant
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

Années 1950

À l’instar des grands couturiers et des collections de prêt-à-porter, Van Cleef & Arpels crée La Boutique, qui offre à un nouveau public le plaisir de porter au quotidien des bijoux de jour en or jaune et pierres de couleur et diamants. Dans le domaine de la joaillerie, l’innovation la plus remarquable demeure la création du collier Zip.

Collier Zip, 1951

Or, platine, diamants taille brillant
Collier transformable en bracelet
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

Années 1960

Durant ces années marquées par un certain hédonisme – on peut penser et habiter différemment –, les arts décoratifs connaissent une explosion de formes, de couleurs et de matériaux : toutes les innovations sont possibles. Dans le domaine de la joaillerie, l’inspiration indienne renouvelle le répertoire formel de Van Cleef & Arpels.

Clip Indian Motif, 1966

Or, diamants taille brillant, rubis taille à facettes
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

Années 1970

Si la joaillerie demeure un domaine privilégié dans lequel la Maison Van Cleef & Arpels se distingue avec brio, la bijouterie se libère progressivement des références traditionnelles et s’impose. Plus accessibles, mais toujours fabriqués avec des matériaux précieux, les bijoux séduisent par leur qualité créative et la diversité des styles.

Collier Panka, 1974

Or, diamants taille brillant, turquoises
taille cabochon

En savoir plus

Années 1980-1990

En se démocratisant, la joaillerie devient un plaisir au quotidien. Les parures se font plus classiques mais toujours originales, avec des constructions savantes élaborées à partir d’un jeu subtil de lignes géométrisées, les diamants taille brillant sont mêlés aux perles fines. Dans le domaine de la bijouterie, des matières organiques telles que le corail, l’ivoire et la nacre sont associées à l’or.

Paire de motifs d’oreilles Snowflakes

Or jaune, diamants taille brillant
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

Années 2000

À partir de 2002, Van Cleef & Arpels élabore chaque année une collection à thème. La joaillerie devient narrative, la nature étant une source d’inspiration privilégiée. Les formes les plus audacieuses sont serties de pierres fines multicolores dont la gamme de couleurs reformule les conventions de la haute joaillerie et ouvre à de multiples horizons.

Clip Papillons Laqués Kikumakie

Or, diamants taille brillant, laque, nacre
Collection Van Cleef & Arpels

En savoir plus

La maison

Van Cleef & Arpels, Haute Joaillerie, lace Vendôme depuis 1906
L'histoire de Van Cleef & Arpels commence en 1895 avec une histoire d'amour, lorsque Estelle Arpels, la fille d'un marchand de pierres précieuses, épouse Alfred Van Cleef, le fils d'un lapidaire et courtier en diamants.
En 1906, leur enthousiasme, leur engagement dévoué et leur passion pour la joaillerie donnent naissance à la boutique au 22, place Vendôme à Paris.

Découvrez l’histoire de la Maison

Une scénographie onirique par l’agence Jouin Manku

Van Cleef & Arpels a collaboré à de nombreuses reprises avec Patrick Jouin et Sanjit Manku, depuis 2006.
Après avoir rénové l'intérieur de la boutique historique de la place Vendôme, le duo a conçu la scénographie de trois expositions : « The Spirit of Beauty » au Mori Arts Center à Tokyo du 31 octobre 2009 au 17 janvier 2010, “Set in Style” au Cooper-Hewitt National Design Museum à New York du 18 février au 5 juin 2011 et “Timeless Beauty” au MoCA à Shanghai du 20 mai au 15 juillet 2012. Aujourd'hui, la Maison fait appel une nouvelle fois à l'agence Jouin Manku pour la rétrospective "Van Cleef & Arpels, l'Art de la Haute Joaillerie" du 20 septembre 2012 au 10 février 2013 aux Arts Décoratifs, à Paris.

Livre d'or

Cliquez sur une étoile pour découvrir un commentaire

Laisser un commentaire

Informations pratiques

Toute l’audace de la création de Van Cleef & Arpels est mise en lumière dans la nef des Arts Décoratifs à travers plus de 400 bijoux, qui font la nommée de la Maison française de haute joaillerie depuis 1906.

Catalogue de l'exposition Catalogue de l'exposition

horaires

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h
Fermé le 25 décembre et 1er janvier 2013
Seules les expositions temporaires et
la galerie des bijoux sont ouvertes.

entrée

Plein tarif : 9,50 € / tarif réduit : 8 €

adresse

Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli – 75001 Paris
Téléphone : +33 (0)1 44 55 57 50
Métro : Palais-Royal, Pyramides, Tuileries

Voir le plan